Le neurofeedback, pour quoi ?

Voici une liste non limitative des problèmes traités couramment par les praticiens et auxquels chacun de nous peut être confronté :


La réduction de la souffrance et l'accroissement des performances s'atteignent par la répétition de quelques séances de neurofeedback. Assez vite vous constaterez :

les troubles de l'humeur :
état dépressif, anxiété, peurs, pensées négatives, manque de confiance

- un retour à la sérénité mentale et au calme physique
- une aptitude à profiter pleinement du moment présent
- une confiance en soi renforcée

les troubles du comportement :
agressivité, colère, violence verbale et/ou physique, hyperactivité, impulsivité

- une énergie mentale et physique accrues
- une adaptation plus aisée aux nouvelles situations

les troubles cognitifs :
mémoire déficiente, manque de concentration, trouble de l'attention, désorganisation de la pensée

- un accroissement de la concentration, de l'attention et de la mémoire
- un meilleur discernement pour les choix et les décisions

les troubles physiologiques :
insomnie, migraine, douleurs chroniques, fatigue chronique, épilepsie
- une meilleure qualité de sommeil et des rêves plus clairs



Remarque sémantique : le neurofeedback n’est pas en soi un traitement médical. Le praticien de neurofeedback, s’il n'est pas médecin, utilise habituellement les termes d'exercice ou d'entraînement et de client.